Don Gobbi et la fin des temps : présentation

J’ai le plaisir de vous présenter Don Gobbi et son livre bleu « Aux prêtres, les fils de prédilection de la Vierge ».Cet ouvrage de plus de 900 pages (je n’ai pas la dernière édition de l’ouvrage) nous permet de mieux comprendre le monde où nous vivons et d’en discerner les enjeux.

C’est pourquoi ce livre est important dans la compréhension de notre combat spirituel, il évite notamment de s’égarer dans des combats sans issus. Nous n’avons qu’une seule vie terrestre, le temps nous est compté et il s’agit de s’engager sur les bons choix.

Don Gobbi,  décédé le 29 juin 2011, a reçu des locutions intérieures à partir du 16 juillet 1973 de la Très Sainte Vierge Marie; locutions destinées principalement aux prêtres.

A l’issue de ces révélations a été fondé le Mouvement Sacerdotal Marial. Don Gobbi, qui est décédé le 29 juin 2011, venait de terminer son dernier Cénacle de prière en Italie, à ND de Lorette, et il rentrait pour préparer le Cénacle de Collevalenza. Le père Flieg, son directeur spirituel, est également décédé.

Voici les raisons qui ont incité la très Sainte Vierge Marie à choisir Don Gobbi pour recevoir ses messages :
« Mon fils, Je t’ai choisi parce que tu es l’instrument le moins apte ; ainsi personne ne dira que l’Œuvre est de toi. Le Mouvement Sacerdotal Marial doit être uniquement mon œuvre. A travers ta faiblesse, Je manifesterai ma force ; à travers ta nullité, Je manifesterai ma puissance.  Je serai Moi-même le Chef de cette armée. Je suis en train de la former dans le silence et dans l’effacement comme pendant neuf mois, J’ai formé Jésus dans mon sein ; et durant de nombreuses années, Je L’ai élevé jour après jour dans le silence et l’effacement.

Ainsi en est-il maintenant pour le Mouvement Sacerdotal Marial. Comme l’enfant Jésus, Je suis en train de le former dans le silence et dans l’effacement : c’est la période de son enfance et de sa vie cachée. Par conséquent, maintenant il faut tant de silence, tant d’humilité, tant de confiance et tant de prière. Je suis en train de choisir et de former Moi-même les prêtres du Mouvement, selon un dessein de mon Cœur Immaculé.

Ils viendront de partout : du clergé diocésain, des ordres religieux et des différents instituts. Ils formeront la cohorte de « mes prêtres » que Je nourrirai et formerai Moi-même, en les préparant aux prochaines batailles pour le Règne de Dieu. » (Message 5, 16 juillet 1973).

Voici ma propre méditation selon ma lecture des messages reçus par Don Gobbi : Qu’est-ce que la fin des temps ?

Ce n’est pas la fin du monde, ce n’est pas le dernier jugement, mais le règne de faux maîtres et de l’horrible sacrilège perpétré par l’antéchrist ( message 485) : Nous sommes dans un nouvel avent c’est à dire dans l’attente de la venue du Christ dans la gloire (message 417). Dans une période de persécutions et d’apostasie (messages 403 à 407), la bataille est menée grâce aux cénacles de prière dans le cœur des petits (message 418).

Le règne de Satan culminera par la grande apostasie de la fin des temps (message 384,485,525) puis ce sera la fin de son pouvoir, et il sera enchaîné par la Très Sainte Vierge Marie (message 458).

Par une seconde Pentecôte (messages 426, 546) d’échelle mondiale et non limitée au cénacle de Jérusalem, arrivera une ère nouvelle (message 453) avec l’avènement de la Cité Sainte (message 483).

Quels signes montrent que nous sommes dans ce temps de second avent et peut-être même à son terme ? Saint Louis-Marie Grignon de Monfort, vers 1700 dans son Traité de la vraie dévotion à la Sainte vierge, écrit :

« C’est par la Très Sainte Vierge Marie que Jésus-Christ est venu au monde, et c’est aussi par elle qu’il doit régner dans le monde. Marie a été très cachée dans sa vie : c’est pourquoi elle est appelée par le Saint-Esprit et l’Eglise Alma Mater : Mère cachée et secrète. Son humilité a été si profonde qu’elle n’a point eu sur la terre d’attrait plus puissant et plus continuel que de se cacher à elle-même et à toute créature, pour n’être connue que de Dieu Seul… .

Mon cœur vient de dicter tout ce que je viens d’écrire, avec une joie particulière, pour montrer que la divine Marie a été inconnue jusque ici, et que c’est une des raisons pourquoi Jésus-Christ n’est point connu comme il doit être. Si donc, comme il est certain, la connaissance et le règne de Jésus-Christ arrivent dans le monde, ce ne sera qu’une suite nécessaire de la connaissance et du règne de la Très Sainte Vierge Marie, qui l’a mis au monde la première fois et le fera éclater la seconde. »

Les nombreuses apparitions de la Vierge Marie au siècle dernier, et dans une moindre mesure celles du 19ième siècle, montrent que nous sommes dans ce temps de l’avent (d’attente). En voici la confirmation dans le message « Sa seconde venue » de Don Gobbi :

« Pour cette seconde venue aussi, le Fils viendra à vous, à travers sa Mère. De même que le Verbe du Père s’est servi de mon sein virginal pour parvenir jusqu’à vous, ainsi Jésus se servira-t-il de mon Cœur Immaculé pour arriver à régner parmi vous. C’est l’heure de mon Cœur Immaculé, parce que la venue du Règne Glorieux d’amour de Jésus est en train de se préparer.

Fils de prédilection, avec Moi, préparez-vous à Le recevoir. » (message 166i-k du 24 décembre 1978).

La méditation de Saint Louis-Marie Grignon de Monfort, qui date de 300 ans, montre que c’est bien la Vierge Marie qui préparera la venue du Christ dans la gloire comme indiqué dane ce message 166. Saint Louis-Marie explique aussi les nombreuses apparitions mariales récentes en employant l’expression « règne de la Très Sainte Vierge Marie ».

Est-ce trop beau pour le croire ?

A la suite de critiques sur les messages et le Mouvement Sacerdotal Marial exprimant l’impossibilité de détruire complètement le pouvoir du malin en raison de notre nature et de son imperfection, Don Gobbi explique :

« Il est bien évident que la nature affaiblie restera telle, même avec le retour du Christ dans la gloire. Mais ce n’est pas la faiblesse de la nature qui sera détruite, c’est le pouvoir de Satan. Et il a une forte influence sur notre nature affaiblie. Parce que certes nous sommes portés au péché par notre faiblesse, tout nous presse vers le péché, cette société athée et païenne dans laquelle nous vivons, les conditionnements des médias, qui sont des forteresses du mal.

De nos jours, le monde est une forteresse du Malin, et nous subissons un très fort conditionnement; les séductions, les mauvais exemples, tout nous porte au mal. Aujourd’hui, il exerce son pouvoir. Mais demain, ce pouvoir sera détruit. Nous serons portés vers le bien. La faiblesse restera.

Cependant, nous serons fortement aidés à cheminer sur la voie du bien, d’une manière directement opposée à ce que nous vivons aujourd’hui, où à cause de Satan, nous sommes poussés à marcher dans les voies du mal.

Après cela, les cœurs et les âmes doivent être renouvelés. Ceci n’arrivera qu’à la suite d’une particulière effusion de l’Esprit Saint, la Nouvelle Pentecôte.» (Extrait d’une conférence de Don Gobbi le 24 juin 1996).

Avant la chute du mur de Berlin en novembre 1989, voici ce que Sainte Marie nous disait à travers les locutions du message 298j du 14 novembre 1984 :

« D’ici, Je bénis par vous tous mes fils qui vivent dans ces nations si aimées et protégées par Moi, parce qu’elles doivent porter de lourdes épreuves et de grandes souffrances : celles de Yougoslavie, d’Albanie, de Bulgarie, de Roumanie, de Hongrie, de Tchécoslovaquie, d’Allemagne orientale, de Pologne, de Russie et du monde entier, que Je veux recueillir au plus tôt dans le sûr refuge de mon Cœur Immaculé. »

Les messianismes qui nous éloignent du message du Christ

Juste avant la chute du mur de Berlin, avec le message 404 « L’énorme Dragon rouge » du 14 Mai 1989 Marie lutte contre  le communisme qui a séduit de son idéologie toutes les nations de la terre:  :

« Seul l’Esprit du Seigneur peut ramener l’humanité à la parfaite glorification de Dieu. Seul l’Esprit du Seigneur peut renouveler l’Eglise par la splendeur de son unité et de sa sainteté. Seul l’Esprit du Seigneur peut vaincre la puissance et la force victorieuse de l’énorme dragon rouge, qui en votre siècle, s’est déchaîné partout d’une manière terrible pour séduire et tromper toute l’humanité. … L’énorme dragon rouge a réussi en ces années à conquérir l’humanité par l’erreur de l’athéisme théorique et pratique, qui a séduit désormais toutes les nations de la terre.

Il a réussi de cette façon à construire une nouvelle civilisation sans Dieu, matérialiste, égoïste, hédoniste, aride et froide, qui porte en elle-même les germes de la corruption et de la mort. L’énorme dragon rouge a la tâche diabolique de soustraire toute l’humanité à la domination de Dieu, à la glorification de la Très Sainte Trinité, à la pleine réalisation du dessein du Père, qui, par son Fils, l’a créée pour sa gloire.» (Message 404d-h)

Réflexion personnelle : Marie nous décrit plus largement le piège du messianisme politique teinté parfois de religiosité qui nous éloigne de Dieu en remplaçant la venue glorieuse du Christ par une idéologie ou une religion éloignées du Christ qui mettent la volonté de l’homme ou d’un soi-disant messie au centre  ; l’homme attend son secours de lui-même ou de ce nouveau « messie » et veut pratiquer le bien en l’imposant avec ses propres idées et ses propres forces : « Seul l’Esprit du Seigneur peut vaincre la puissance et la force victorieuse de l’énorme dragon rouge, … l’erreur de l’athéisme théorique et pratique, qui a séduit désormais toutes les nations de la terre. »

Du temps de Jésus existaient aussi les zélotes pratiquant un messianisme politique juif visant à chasser les romains. Un autre messianisme politique manipulant la religion est survenu ensuite avec les judéo-nazaréens qui ont conquis Jérusalem avec l’aide de Mahomet et de tribus arabes dans la conviction que Jésus-Christ aurait dû prendre le pouvoir et que reconstruire un temple à Jérusalem provoquerait le retour du Christ, ce qui revient à entreprendre ce qu’aurait dû faire le messie par la seule volonté humaine et sans le messie. Comme le retour du messie ne s’est pas produit, les arabes ont pris leur distance avec les judéo-nazaréens, et très bons guerriers, ils ont développé un messianisme politico-religieux en s’appuyant sur la conquête et dont le résultat est devenu l’Islam (voir le très bon livre téléchargeable gratuitement sur le site http://legrandsecretdelislam.com où est donnée une synthèse des dernières recherches sur l’Islam).

Cette séduction du messianisme est donc loin d’être achevée, même après la chute du mur de Berlin, et peut prendre diverses formes économiques, financières ou idéologiques, comme le nationalisme, le socialisme, le capitalisme athée, le libéralisme où Dieu est remplacé par le concept de l’auto-régulation symbolisé par la  « main invisible », la laïcité républicaine, ou encore le sionisme,… Et l’Europe actuelle porte cette séduction au cœur de son projet en faisant primer l’économie, en idolâtrant la nouvelle religion de l’euro refusant de reconnaître ses racines chrétiennes et en développant sa propre conception du bien.

Ainsi en France, de l’extrême gauche à l’extrême droite, en passant par les principaux partis, la laïcité est élevée au rang de super religion au dessus des autres devenues par là même archaïques. Super religion refusant son nom, mais avec la particularité de placer l’homme à la place de Dieu : quand on parle du christianisme dans le meilleur des cas c’est comme « fait culturel », en niant la réalité du Christ Vivant. L’Europe n’a d’ailleurs même pas voulu rappeler ses racines chrétiennes dans son traité, alors que c’est le christianisme qui l’a édifiée. Ainsi, dans cet nouveau messianisme, ce serait aux  religions de se plier à la nouvelle pensée laïque tout en restant confinées au domaine privé : une version moderne de la dhimmitude musulmane en quelque sorte (voir le pacte d’Omar : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_d%27Umar). Le prétexte en serait de mettre un terme aux guerres de religion, à cela près que depuis la révolution, les guerres idéologiques, économiques et leurs génocides associés sont bien pires et autrement meurtrières : communisme, national socialisme et dernière guerre mondiale en sont des exemples patents. A ceci, il convient de dénoncer les dérives sociales et la légalisation de millions avortements, autant de meurtres des plus faibles et vulnérables, entraînant un eugénisme clinique.

Il est urgent de se convertir

Pour en revenir à Don Gobbi sur la fin des temps, « nul ne connaît la date, ni les anges pas même le Fils, seulement le Père » (Mathieu 24,36) : « Comme Maman, Je vous dis les dangers que vous courez, les menaces qui planent sur vous, tout ce qui pourrait vous arriver de mal, uniquement parce que vous pouvez encore éviter ce mal, parce que vous pouvez échapper à ces dangers, parce que le plan de la justice de Dieu peut toujours être changé par la force de son amour miséricordieux.

Même lorsque Je vous prédis les châtiments, rappelez-vous que tout, à tout instant, peut être changé par la force de votre prière et de votre pénitence réparatrice.

Ne dites donc pas : «  Tout ce que tu as prédit ne s’est pas réalisé » mais remerciez avec Moi le Père Céleste : à cause de votre réponse de prière et de consécration, à cause de votre souffrance et de l’immense souffrance de tant de mes pauvres enfants, Il déplace de nouveau le temps de la justice, pour que fleurisse celui de la grande miséricorde. » (message 282l-n du 21 janvier 1984 )

Loin d’être vagues, ces annonces de la libération sont  imminents; Don Gobbi avait proclamé ces évènements pour l’an 2000, d’où l’urgence de rechercher la Paix, d’Aimer, de se convertir, de prier pour les conversions, de vivre et d’annoncer l’évangile. «  Je confirme que pour le grand jubilé de l’an 2000, arrivera le triomphe de mon Cœur Immaculé que je vous ai prédit à Fatima et il se réalisera avec le retour de Jésus dans la gloire pour instaurer son règne dans le monde ». (Message 532j).

Cependant, il faut signaler une première victoire du « Cœur Immaculé » dans le pontificat de Jean-Paul II, fils de prédilection de Marie (message 162). Le Père nous donne un temps supplémentaire de préparation et de prière avant le temps de la Justice Divine. Merci Seigneur. N’oublions pas qu’entre la naissance de Jésus Christ et sa résurrection, il s’est écoulé 33 ans environ.

« Convertissez-vous parce que, pour un peu de temps encore, c’est le temps favorable de la conversion. Convertissez-vous et revenez à Dieu » (message 298)

« Aujourd’hui, tu as prié pour le nouveau Pape que mon Cœur Immaculé a obtenu de Jésus pour le bien de son Eglise. C’est un fils qui jouit de ma prédilection parce qu’il s’est consacré à mon Cœur dès le début de son sacerdoce.

Unis-toi, par l’amour et la prière, à tous les Prêtres de mon Mouvement que Je conduis à un amour toujours plus grand envers le Pape et envers l’Eglise unie à lui.

Vous devez le soutenir par la prière, par votre amour, par votre fidélité. Vous devez le suivre en réalisant à la perfection tout ce qu’il décidera pour le bien de l’Eglise. En cela, donnez le bon exemple à tout le monde.

Vous devrez le défendre dans les moments où mon adversaire se déchaînera contre lui, trompant ceux de mes pauvres fils qui s’opposeront à lui». (message 162c-f du 17 octobre 1978).

Ce message est vraiment prophétique quand on connaît maintenant toutes les oppositions que Jean-Paul II a dû endurer.

Marie s’est beaucoup aidée de Jean Paul II dans sa lutte contre la franc-maçonnerie ecclésiastique.
Pour aller plus loin avec Marie, je vous invite à vivre les messages de Medjugorje (http://enfantsdemedjugorje.fr) qui ont une large audience et une bonne organisation à destination des laïcs.

En ce temps de second avent, Marie remplit son rôle de Mère, nous soigne, nous éduque et nous délivre soigneusement des messages. Medjugorje n’est pas un lieu choisi par hasard par Dieu : ce petit village se situe en Bosnie-Herzégovine dans les Balkans, région qui est la porte des invasions musulmanes et qui a subi le joug ottoman pendant près de 4 siècles. Vassula, grecque d’origine, est aussi une excellente lecture et ouvre une porte sur le monde orthodoxe : https://www.youtube.com/watch?v=U3Hl7h9QMb8 , http://www.vassula.org , http://www.tlig.org/fr.php .

Et bien sûr, vous êtes invités dans votre église la plus proche pour y vivre les sacrements en communauté.

De même n’oublions pas non plus, que tout ce qui est lié à l’ésotérisme, guérison par magnétisme, divination, méditation transcendantale, etc., est à fuir comme la peste, car ce sont encore des pièges tendus par Satan pour nous éloigner du seul Sauveur Jésus Christ (voir le site du Père Joseph Verlinde). Toutes les religions orientales comme le bouddhisme, même si elles sont respectables en tant que méditations ou philosophie humaine, nous éloignent aussi de la Vérité.

Je laisserai donc sur ce site, des messages de Don Gobbi de façon à renforcer ce qui vient d’être dit dans cet article, ces messages permettront vraiment de comprendre les stratagèmes de Satan et de nous soutenir dans la FOI afin de préparer la France dans sa vocation évangélique au sein de l’avènement de la nouvelle Cité Sainte, à condition de nous y préparer sérieusement mais aussi dans la Joie, la Paix et l’Amour de Dieu.

Pour prolonger les messages de Don Gobbi, voici des propos du cardinal Sarah Interrogé par « Famille Chrétienne » :

« […] Qu’on nous écoute ou qu’on ne nous écoute pas, nous parlerons et on entendra notre parole. Nous nous exprimerons avec respect, délicatesse, mais aussi avec force, en nous appuyant uniquement sur Dieu, notre force. […]

Ce qui se passe aujourd’hui, surtout en Occident, est une œuvre du démon. Le plus grave est de vouloir imposer ces dérives aux autres continents et cultures. On nous parle des droits de l’homme, mais n’avons-nous pas des droits nous aussi, à ne pas nous voir imposer toutes ces perversions ?

Le règne de l’Antéchrist semble plus fort que jamais…

L’Église ne doit pas avoir peur ! Le Christ a dit : « N’ayez pas peur ! » Jean-Paul II l’a redit. L’Église ne doit pas avoir peur de dire l’Évangile et sa foi en Dieu, qu’elle soit écoutée ou non. C’est sa mission. Celle reçue du Christ Lui-même !

C’est le seul vrai pouvoir qu’elle ait : le pouvoir de la parole !

Une parole qui sauve l’humanité. Si vous parlez avec clarté et fermeté pour révéler Dieu et sa Parole de Vérité, on vous dit : c’est un fondamentaliste, c’est un intolérant. Mais ce n’est pas vrai ! Est-ce que vous êtes intolérant quand vous dites à votre enfant : mentir ou tricher ce n’est pas bien !

Si vous laissez faire, vous êtes coupable. Et l’Église peut aussi être coupable de se taire. Les chrétiens persécutés, même si on les tue, ne se taisent pas. Leur voix est plus limpide, plus forte et plus glorieuse que la haine, la violence, et la confusion mentale de leurs persécuteurs. Si on a peur d’être maltraité, il suffit de regarder ceux qui, autour de nous, meurent pour Jésus, et alors nous retrouverons courage et force. Leur sang réveille notre foi endormie ou anesthésiée par la mondanité. Il faut aujourd’hui plus de courage à l’Église, aux chrétiens, et aux évêques. »

Je termine avec ce message 249 intitulé « Instruments de ma Miséricorde » :

« Voyez en quelle heure grave situation vous vous trouvez aujourd’hui : l’humanité s’est révoltée contre le Dieu de l’Amour et elle marche sur la route de la haine et du péché, qui lui est proposée comme un bien à travers les moyens de communication sociale.

Vous vivez dans une ambiance malsaine et corrompue et il vous est si difficile de rester fidèles aux commandements de Dieu, qui vous amènent à parcourir la route de l’amour, à fuir le péché, à vivre dans la grâce et dans la sainteté.

Ainsi chaque jour, deviennent plus nombreux mes pauvres enfants qui se laissent séduire par l’égoïsme effréné, par l’envie et l’impureté. Les victimes les plus faciles, les moins coupables, ce sont les jeunes qui ont le douloureux destin de vivre en ces années où le monde est devenu pire qu’il n’était au temps du déluge.

Voilà pourquoi Je me sens une Maman douce et miséricordieuse, surtout envers mes enfants à l’âge de la jeunesse ; voilà pourquoi Je sème dans leur vie des paroles de confiance et de Salut. J’ouvre toute grande leurs âmes à une ardente soif de bien, J’ouvre leur cœur à la joyeuse expérience de l’amour vrai et du don, Je guéris leurs nombreuses blessures, alors que J’invite tous les bons à les aider par leur prière, leur bon exemple et par leur pénitence.

Si vous, mes fils de prédilection, vous souffrez et priez avec Moi, vous réussirez chaque jour à ramener beaucoup d’âmes sur la route qui mène au Paradis.

Vous donc, fils consacrés à mon Cœur Immaculé, soyez aujourd’hui les instruments de ma miséricorde maternelle.

Que d’âmes vont en Enfer parce qu’il n’y a personne qui prie et se sacrifie pour elles ! ai-Je dit à Jacinthe, à François et à Lucie, lorsque Je leur suis apparue à Fatima.

Aujourd’hui, Je vous dis : que d’âmes vous pouvez sauver du feu de l’Enfer et conduire au Paradis, si avec Moi, chaque jour, vous priez et vous vous sacrifiez pour elles ! …

C’est surtout dans cette Œuvre miséricordieuse de Salut, qui est la mienne et la vôtre, que se réalise le triomphe de mon Cœur ». (message 249c-i du 13 Août 1982)

Le pape François a proclamé un jubilé extraordinaire de la Miséricorde, une Année Sainte à partir du 8 décembre 2015, ce n’est pas un hasard, il a été inspiré par l’Esprit Saint, profitons de ce temps de grâces qui nous est donné :

http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/apost_letters/documents/papa-francesco_bolla_20150411_misericordiae-vultus.html

Je vous souhaite un bon jubilé de la « Miséricorde Divine » pour reprendre l’expression de la sainte sœur Faustine, une année à vivre intensément et avec le cœur.

 

Luc Cuisinier