Nos jeunes tués au Bataclan à cause d’un verset du coran.

Dans le coran de nombreux versets parlent de massacres mais celui ci-dessous a attiré mon attention vis-à-vis du massacre du Bataclan :

SOURATE IX verset 5
LE REPENTIR
Les mois sacrés expirés tuez les idolâtres partout où vous les trouverez, faites-les prisonniers, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade ; mais s’ils se convertissent, s’ils observent la prière, s’ils font l’aumône, alors laissez-les tranquilles, car Dieu est indulgent et miséricordieux.

Voici une autre traduction par un musulman Mohammed hamidullah né en Inde, une figure dans le monde musulman  qui a travaillé en France au CNRS, sa traduction ne peut donc être que modéré car écrite dans un contexte occidental :

Puis, lorsque les mois sacrés expirent, alors tuez ces faiseurs de dieux, où que vous les trouviez ; et capturez-les, et assiégez-les, et tenez-vous tapis pour eux dans tout guet-apens. Si ensuite ils se repentent et établissent l’Office et acquittent l’impôt, alors relâchez leur sentier. Oui Dieu est pardonneur, miséricordieux.

Nous voyons que les traductions ne changent pas le sens guerrier de ce verset.

Pour un musulman, le coran est incréé (Sourates 43.1-4 ; 85.21-22) et est parole de Dieu (Sourates 2.91* ;5.83** ;3-7). Sa valeur et son sens sont donc éternels pour un musulman,  ce sont des paroles dictées par Dieu pour l’islam. Ce verset du Coran qui commande de tuer les idolâtres ne s’insère pas, contrairement à la bible, dans une époque et un espace donnés.  En effet dans la narration des guerres de l’ancien testament, le contexte est temporel, ce sont des histoires figées dans le passé. Ces histoires hébraïques doivent donc être réinterprétées à chaque époque pour  actualiser leur sens, surtout après Jésus-Christ où l’ancien testament doit être relu à la lumière des Evangiles au moins pour le chrétien. Par contre ce verset du coran est un commandement intemporel.  Cet  ordre situé en dehors de l’espace et du temps est  à comparer aux dix commandements de Moïse qui ont été gravés par Dieu lui-même sur les tables de la loi selon l’ancien testament ou la Torah juive. Ces dix commandements sont donc éternels car dictés par Dieu comme ce verset du Coran pour les musulmans. Le coran est à comparer aux dix commandements  en ce qui concerne leur valeur intemporelle.

Aussi, dire comme certains imans que ce verset du coran date du Moyen-Age et n’a plus de valeur aujourd’hui ne tient pas dans la foi musulmane sauf à mentir, c’est-à-dire pratiquer la « Taqiya » (double langage) permise quand le musulman est minoritaire afin d’obtenir les faveurs de son auditoire et de le tromper.

Maintenant qui sont ces faiseurs de Dieu ? Mohammed hamidullah dit que ce sont des polythéistes et non des chrétiens, ce qui est contestable car les polythéistes n’existaient pratiquement plus dans ces régions judaïsées et christianisées avant le VIème siècle. Dans le coran les chrétiens sont traités d’associateurs car ils croient en la Sainte Trinité, ils peuvent donc être aussi ces « faiseurs de Dieu ». Ce verset n’étant pas précis ni sur les personnes à tuer, ni dans le contexte historique , toute personne, ne croyant pas au Dieu musulman mais « idolâtre » un autre Dieu, est visée. Les jeunes dans le concert écoutaient un groupe écrivant des chansons sataniques (« Kiss the devil »), aussi ce verset désigne sans aucune ambigüité les personnes présentes dans le concert et sans avoir recours à aucun procès !

Ces jeunes venus danser et écouter un groupe en prenant certainement les paroles au second degré ont été pris au piège par une tradition qui leur est complètement étrangère. Certes je ne vais pas encenser ce groupe de rock que je n’approuve pas du tout dans ses paroles qui ne sont pas du tout innocentes. Je peux simplement espérer que cela fera réfléchir ce groupe qui a effectivement embrasser le diable.

On pourra rétorquer qu’au Moyen-âge, les sorcières étaient brûlées par les catholiques. Mais il n’y a aucun verset dans les évangiles qui demandent cette pratique qui est restée circonscrite dans un espace et dans une époque donnée. De plus il y avait un procès obligatoire qui devait prouver la culpabilité de l’accusé, ces tribunaux ont d’ailleurs donné naissance à nos tribunaux d’aujourd’hui où il faut prouver la culpabilité de la personne jugée. De plus, sur le nombre de procès, il y a eu peu de condamnations selon Marion Sigaut, et l’enseignement républicain a monté en épingle ces pratiques condamnables pour lutter contre la religion catholique.

Pour la petite histoire, le tribunal qui a condamné Jeanne d’Arc a été reconnu invalide car, entre autres, elle n’avait pas d’avocat ! Rien de tout cela dans le coran.

Cet attentat, vu son ampleur et même si il a été exécuté par des jeunes qui n’ont peut-être jamais lu un seul verset du coran, est commandité par des personnes responsables et déterminés dans leur foi. L’islam par ses écrits est la source de ces attentats et n’est pas une religion de tolérance envers les non-musulmans  comme certains politiques et médias nous l’assène à longueur d’année.

Nous pouvons rendre hommage et prier pour les victimes de cet attentat dont certains sont des héros car ils se sont interposés avec leur corps pour protéger l’assemblée.

Terminons par un message d’Espoir et d’Amour de la Bienheureuse Teresa de Calcutta :

Le fruit du silence est la prière. Le fruit de la prière est la foi ; le fruit de la foi est l’amour. Le fruit de l’amour est le service. Le fruit du service est la paix.

Je confie cet article à l’ensemble des musulmans afin qu’ils prennent conscience de la réalité du coran : rien que par ce verset 5 sourate 9, de nombreux massacres ont été, sont et seront justifiés contre des jeunes qui sont au début de leur vie et en plein cheminement.  Ce verset ne peut aucunement être issu de Dieu qui a un tout autre visage dans les évangiles :

Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.… (Mt 5,43-45)

Nous devons donc œuvrer pour le bien des musulmans en dénonçant leur doctrine et certainement pas en les confortant dans leurs croyances ou en tolérant leurs pratiques : L’Amour n’est pas la tolérance :

Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre? Non, vous dis-je, mais la division. (Lc 12,51)

Mais attention Jésus est venu apporter le glaive de sa Parole pour être ensuite humilié par les chefs religieux, porter sa croix et mourir sur la croix : cette vérité historique est non acceptée par l’islam et contredite par le coran, au contraire Mahomet est venu apporter la conquête par la guerre.

*2.91. Et quand on leur dit : « Croyez à ce qu’Allah a fait descendre », ils disent : « Nous croyons à ce qu’on a fait descendre à nous ». Et ils rejettent le reste, alors qu’il est la vérité confirmant ce qu’il y avait déjà avec eux. – Dis : « Pourquoi donc avez-vous tué auparavant les prophètes d’Allah, si vous étiez croyants? « .

**5.83. Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu’ils ont reconnu la vérité. Ils disent : « Ô notre Seigneur! Nous croyons : inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran).