Pensée unique, charia sanitaire et cannibalisme médical sous prétexte du Covid.

Non ces slogans ne sont pas le programme d’une secte mais pire le programme de la république pour détruire les défenses immunitaires de la France.

On nous impose dans un premier temps la pensée unique qui explique que l’invasion islamique est une nécessité et une chance pour la France afin de la régénérer dans la nouvelle religion des droits de l’homme où toutes les idées, toutes les religions, toutes les décadences se valent tant qu’elles détruisent le catholicisme qui serait responsable de tous les maux y compris de l’esclavage et de la colonisation républicaine alors que l’évangélisation des pères blancs ou spiritains s’inscrit dans la culture locale et est en aucune mesure une colonisation politique. Pour cette nouvelle religion des droits de l’homme, il s’agit d’accueillir des personnes qui profitent de la France et des siècles de labeur des français par simple humanité et non au nom de Jésus-Christ, ce qui serait de l’intolérance et indigne de la laïcité car accueillir au nom du Christ ferait fuir une bonne partie des immigrés. Il suffirait pourtant d’interdire l’abattage Hallal qui ne respecte pas les conditions sanitaires minimales (https://vigilancehallal.com/). En prime, il devient obligatoire de consommer hallal dans certains « quartiers » car les produits « neutres » ont disparus à cause des « incivilités » qu’ont subies les anciennes épiceries. Cette fameuse laïcité est donc à sens unique car le consommateur est obligé de verser une taxe aux mosquées, nous mangeons même et payons la taxe hallal sans le savoir car des abattoirs ne font pas la distinction pour raison de productivité. Cet accueil inconditionnel n’est pas financé par les décideurs de cette politique qui eux en profitent momentanément en bâtissant des immeubles, en récoltant des voix aux élections, ou comme « Bobo » profitant dans les beaux quartiers d’une main d’œuvre bon marché ou non déclarée, enfin comme simple passeur anarchiste comme ce faux berger près de l’Italie. Non c’est le contribuable qui finance et qui voit le désert médical s’étendre. Cette immigration massive se fait surtout sur le dos des pauvres français qui quittent les « quartiers et villes populaires » et s’exilent loin de leur lieu de travail car ils ne se sentent plus simplement chez eux et sont les malvenus. Bien sûr ces « bobos » se plaindront alors du manque de main d’œuvre car elle s’est exilée et fera encore appel à l’immigration car leur première génération travaille, mais de moins en moins, vu les aides multipliées. On nous explique que la politique d’immigration massive est rendre justice pour réparer les dégâts de la colonisation qui serait un génocide pour reprendre les propos de Monsieur Macron, notons que la population de l’Algérie a été multipliée par dix sur cette période et que les colons français y ont découverts les gisements gaziers donnés à l’Algérie.


Comme cette dictature de la pensée ne suffit pas pour détruire nos défenses immunitaires, il s’agit maintenant de contrôler nos cellules via L’ARN, ceci même si nous sommes bien portant ou jeunes. Contrairement aux vaccins classiques, ces médicaments ARN allemands et américains ne sollicitent pas nos cellules en les stimulant par le virus injecté mais modifient le comportement de nos cellules et contrôlent donc dans une certaine mesure l’activité de nos cellules, ce qui est le stade zéro des médicaments transhumanistes. Ceci pourrait être acceptable en cas de maladie incurable, mais certainement pas pour la population mondiale alors que des chercheurs et experts en épidémiologie disent que des médicaments bon marché ont une bonne efficacité. Ne pas se faire vacciner ou porter le masque devient ainsi un crime alors que les gouvernements, en bons communicants, nous ont imposé ce virus en laissant grandes ouvertes les frontières sans contrôle sanitaire tout en aidant la Chine à concevoir des laboratoires susceptible de laisser échapper ce genre de virus. En conséquence le masque, marque visible de la charia sanitaire, devient obligatoire même pour les enfants de six ans alors qu’ils apprennent à lire et écrire et ont besoin de toutes leurs capacités, sans oublier le professeur des écoles obligé de leur parler sans expression au travers d’un masque. La pensée unique, les médicaments ARN, les masques, les enfermements successifs deviennent la nouvelle charia des droits de l’homme en plus de l’inflation législative digne des Hadiths de la loi islamique.


Enfin nous est imposé le « cannibalisme médical » car ces médicaments ARN américains et allemand ou vaccins russes et anglais ont utilisé à un moment ou un autre des cellules issus d’embryons issus de l’avortement. Et à ce sujet, le pape devrait tirer la sonnette d’alarme telle que le bienheureux Paul VI et saint Jean Paul II ont tirée en dénonçant la contraception chimique, l’avortement et le préservatif qui rendent l’homme irresponsable et instrumentalisent la femme.

 

Cultivons la vertu d’espérance, résistons dans la contrition, la douleur, la joie et la paix à cette culture de mort et remettons notre pays dans la prière à Jésus-Christ, seul sauveur (Jésus) et roi (Christ), demandons l’intercession de la Très sainte Vierge Marie, des saints et l’aide de l’armée angélique. Aidons les écoles catholiques, les écoles hors-contrat, les familles qui pratiquent l’école à la maison, toutes ces institutions que le gouvernement harcèle au nom de l’égalité dans la lutte contre le radicalisme islamique. Et prions pour la restauration dans un régime mixte adapté du lieutenant du Christ, seul roi légitime de France pour lequel Sainte Jeanne d’Arc est morte martyre.  « Que Votre Règne vienne, que Votre Volonté soit faite sur la terre comme au ciel » : prions ainsi pour le retour glorieux du Christ qui est une sanctification de nos âmes, la réalisation de la Volonté du Père en nous par notre volonté libéré du péché, « Que ton Règne vienne ». Ce Retour n’est nullement un pouvoir politique armé ou coercitif comme imaginé par les zélotes, l’islam, le communisme et maintenant la religion de l’homme issue des « lumières ». Le pouvoir politique est nécessaire mais au service du bien commun et du Christ.
« En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler.
 » Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.
Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger.  » »

 Mathieu 11,25-30

Chapelet de la Miséricorde divine :
Père Eternel, je t’offre le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité de ton Fils bien aimé, notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier. (gros grain)

Par sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier. (10x)

Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Eternel, prends pitié de nous et du monde entier. (Finale 3x)

Jésus, j’ai confiance en Toi. (3x)

Paroles de Jésus à Sainte Faustine :
« Je désire combler les âmes de grâces, mais elles ne veulent pas les accepter.
Toi, au moins, viens vers moi le plus souvent possible et prends ces grâces qu’elles ne veulent pas, ainsi tu consoleras mon cœur. »

« Ma fille, fais ce qui est en ton pouvoir pour étendre la vénération de ma miséricorde. Dis à l’humanité douloureuse de se blottir dans mon  coeur miséricordieux et la comblerai de paix.  »

Excellent site de prières et d’homélies:
« Comment évangéliser une société qui rejette Dieu et ses Enseignements, méprise le pauvre et le faible et fait l’apologie de la théorie du genre et du transhumanisme ? » 
http://site-catholique.fr/index.php?post/Homelie-de-Pentecote-du-Cardinal-Sarah

 

Acte de CONSECRATION AU COEUR DE JESUS
(Sainte Marguerite-Marie ALACOQUE (1647-1690)

Je, … , donne et consacre au Sacré-Coeur de Notre Seigneur Jésus-Christ ma personne et ma vie, mes actions, peines et souffrances, pour ne plus vouloir me servir d’aucune partie de mon être que pour l’aimer, honorer et glorifier. C’est ici ma volonté irrévocable que d’être tout à lui et faire tout pour mon amour, en renonçant de tout mon cœur à tout ce qui pourrait lui déplaire.
Je Vous prends donc, ô Cœur Sacré, pour l’unique objet de mon amour, le Protecteur de ma vie, l’Assurance de mon salut, le Remède à mon inconstance, le Réparateur de tous les défauts de ma vie et mon Asile assuré à l’heure de ma mort. Soyez donc, ô Cœur de bonté, ma justification envers Dieu le Père et détournez de moi les traits de Sa juste Colère.
Ô Cœur d’Amour ! je mets toute ma confiance en Vous, car je crains tout de ma faiblesse, mais j’espère tout de Vos bontés. Consumez donc en moi tout ce qui peut Vous déplaire ou résister ; que Votre pur Amour s’imprime si avant dans mon cœur, que jamais je ne Vous puisse oublier, ni être séparé de Vous ; je Vous conjure par toutes Vos bontés, que mon nom soit écrit en Vous, puisque je veux faire consister tout mon bonheur à vivre et mourir en qualité de Votre esclave. »

AMEN

https://www.sacrecoeur-paray.org/prier/prier-le-coeur/:
« Sacré Cœur de Jésus
Ô Cœur Sacré de Jésus,
humblement prosterné devant vous,
nous venons renouveler notre consécration,
avec la résolution de réparer,
dans un plus grand amour et une plus grande fidélité envers vous,
tous les outrages que le monde vous fait subir.
Nous prenons l’engagement :
Plus vos mystères sont blasphémés,
plus fermement nous croirons en vous,
ô Cœur Sacré de Jésus !
Plus l’impiété s’efforce d’étouffer notre espérance d’éternité,
plus nous mettrons notre confiance dans votre Coeur,
unique espoir des mortels !
Plus nombreux sont les coeurs qui résistent à votre amour divin,
plus nous vous aimerons,
ô Cœur de Jésus infiniment aimable !
Plus votre divinité est attaquée,
plus nous l’adorerons,
ô Cœur Divin de Jésus !
Plus vos lois divines sont oubliées et transgressées,
plus nous les observerons,
ô Cœur très Saint de Jésus !
Plus vos sacrements sont méprisés et abandonnés,
plus nous les fréquenterons avec amour et respect,
ô Coeur miséricordieux de Jésus !
Plus vos adorables vertus sont oubliées,
plus nous nous efforcerons de les mettre en pratique,
ô Cœur modèle de toute vertu !
Plus l’orgueil et la sensualité tendent à détruire l’esprit d’abnégation et l’amour du devoir,
plus nous nous efforcerons de nous dominer,
ô Cœur de Jésus !
Plus la loi sainte du mariage est négligée et violée,
plus nous la suivrons avec amour et fidélité,
ô Cœur Sacré de Jésus !
Plus le démon s’acharne à détruire la vie de prière et la pureté des âmes consacrées,
plus nous essaierons de garder pure la pureté, chaste la chasteté, vierge la virginité,
ô Cœur Sacré de Jésus !
Plus les mères détruisent la présence et l’image de Dieu par l’avortement,
plus nous sauverons de ces enfants encore à naître en les faisant adopter,
ô Cœur Sacré de Jésus !
Ô Cœur Sacré,
donnez-nous une grâce qui soit si forte et si puissante,
qu’elle nous permette de devenir vos apôtres au coeur du monde,
et votre couronne dans l’éternité.
Amen !  »