Sortir de la confusion

Ce message de la Très Sainte Vierge Marie donné à Don Gobbi le 25 Septembre 1976 complète le précédent message« Vous devez être petits ». Ce message s’adresse au cœur de notre être emprisonné dans la tourmente et dans la confusion pour nous ouvrir au Père et à la sainteté.

C’est pourquoi Je vous parle

Si vous êtes petits, vous écouterez toujours ma voix. Mes fils de prédilection, ne vous laissez pas séduire par tant de voix  que l’on entend aujourd’hui. Mon Adversaire vous trompe par les idées et jette en vous la confusion par les mots. Vous êtes comme submergés par un océan de paroles qui s’accroît de plus en plus et recouvre tout. C’est l’épisode de la tour de Babel, décrit dans la Bible, qui se répète. Aujourd’hui, vous revivez le drame de la confusion des langues. Vos propres paroles provoquent en vous la confusion. Vos propres voix vous empêchent de vous comprendre. Aujourd’hui, plus que jamais, il est nécessaire d’écouter ma voix. C’est pourquoi Je vous parle. Je vous parle pour vous aider à sortir de la confusion créée aujourd’hui par vos propres paroles. Et ainsi en Maman, Je vous amène doucement à écouter l’unique Parole du Père. Cette Parole s’est faite chair et vie en mon sein très pur. Mon Cœur s’est ouvert pour l’accueillir et l’a gardée comme un précieux trésor. Je vous parle parce qu’aujourd’hui, il est nécessaire d’écouter Sa Parole. Il est nécessaire de l’accueillir et de la garder jalousement. C’est uniquement la Parole de mon Fils que Je veux vous faire entendre. Aujourd’hui sa voix elle-même est comme obscurcie : c’est le Verbe du Père, c’est mon Fils Jésus qui n’est plus écouté. Sa Parole, si clairement exprimée dans l’Évangile, est comme submergée par beaucoup d’autres voix humaines. Vous avez composé un évangile, le vôtre, avec vos mots. Vous, mes fils de prédilection, vous devez écouter et annoncer la seule Parole de mon Fils, telle qu’elle est énoncée dans son Évangile. L’Église Vous parle. Mais sur tout ce qu’elle vous dit, chacun veut dire son mot et c’est ainsi que se propagent l’incertitude et la confusion. Plus que jamais, l’Église est déchirée par cette véritable confusion des langues. Je vous parle pour vous dire quelle est la parole que vous devez écouter dans l’Église aujourd’hui : celle du Pape, celle des Évêques unis à lui. La ténèbre descend de plus en plus et Je vous parle pour être votre Lumière. L’erreur se répand et Je vous parle, mes fils de prédilection parce que vous êtes appelés à rester dans la Vérité. Vous, ministres de la Parole, vous, messagers de la Vérité. L’avenir se présente angoissant et Je vous parle pour vous inviter à la confiance, au complet abandon en mon Cœur de Maman. Un vacarme assourdissant de voix sème de plus en plus la confusion en tout et Je vous parle pour vous demander le silence, la souffrance, la prière. Je vous parle pour vous demander aujourd’hui ce qui, pour Moi, est le plus précieux : chaque jour, Je recueille votre prière et votre souffrance et Je les dépose Moi-même dans le Calice de mon Cœur Immaculé et Je les offre à la Justice de Dieu qui demande d’être apaisée. Ainsi, aujourd’hui, tout peut encore être sauvé : c’est pourquoi Je vous parle ! Mes fils de prédilection, ne fermez pas votre cœur à mes paroles. Le dessein du Père a lié beaucoup de ce qui vous attend à votre attitude d’accueil ou de refus de ma parole. La purification peut encore être éloignée et abrégée. Beaucoup de douleur peut encore vous être épargnée. Mes enfants, écoutez-Moi avec simplicité ! Si vous êtes petits, alors vous m’entendrez et vous m’écouterez. Les petits enfants comprennent si bien la voix de leur Maman. Bienheureux ceux qui m’écoutent encore. Ils recevront aujourd’hui la lumière de la Vérité et ils obtiendront du Seigneur le don du Salut.