Avoir les pieds sur terre et le Cœur au Paradis

En ce temps de grande confusion, de mensonges et de manipulations, voici un message pragmatique, d’Espérance et d’une très grande profondeur théologique de la Très sainte Vierge Marie donné à Don Gobbi le 15 Août 1976, Fête de l’Assomption. A lire et à relire …

Vivez en Paradis avec Moi

Mes fils de prédilection, vivez là où Je suis : en Paradis, où J’ai été emportée avec mon corps et mon âme, pour partager pleinement la gloire de mon Fils Jésus.
Après lui avoir toujours été associée sur la terre, par mon rôle de Mère, maintenant, en Paradis, Je suis associée au Fils dans la gloire, car Il veut sa Mère auprès de lui après lui avoir donné un corps glorieux semblable au sien.
Voici le motif de ce privilège extraordinaire.
De même que, par mon « Oui », J’ai donné au Verbe de Dieu la possibilité d’assumer la nature humaine en mon sein virginal, de même que par mon « Oui », Je me suis confiée à l’action de mon Fils Jésus, qui a élevé votre Maman, en corps et en âme, à la gloire du Ciel.
C’est un corps transfiguré et glorieux, mais c’est un corps véritable, fils de prédilection. Mère et Fils sont ensemble désormais, et pour toujours, en Paradis.
Mais Je suis aussi véritablement votre Mère ; c’est ainsi que Je puis vous aimer, non seulement avec mon âme, mais encore avec mon corps glorieux.
Je vous aime avec mon Cœur de Maman. Ce Cœur n’a jamais cessé de battre d’Amour pour vous.
Fils de prédilection, vivez vous aussi, là où Je suis : vivez en Paradis avec Moi.
C’est vrai, vous êtes encore sur cette terre de douleur et, souvent, vous en ressentez tout le poids et la souffrance.
Mais, tout en vivant sur cette terre d’exil, pourquoi ne vivez vous pas, vous aussi, là où désormais se trouve votre Mère ? Vivez en Paradis avec Moi et ne vous laissez pas attirer par le monde, ne vous laissez pas emprisonner par cette terre.
Aujourd’hui, on a cette tendance, si fausse et dangereuse de ne considérer que cette terre ; on redoute presque, en regardant le Paradis, de se soustraire aux obligations de la vie quotidienne. Vivez en Paradis avec Moi et alors, vous vivrez bien, même sur cette terre.
Réalisez ici-bas le dessein du Père céleste et vous construirez autour de vous le vrai bonheur.
Plus vous contemplerez le Père et vivrez avec Moi, plus vous agirez sur terre, pour votre bien et pour le bien de tous.
Le Paradis, le vrai, ne pourra jamais se trouver sur terre.
Comme il vous trompe et vous séduit, mon Adversaire, qui se déchaîne tant afin de vous empêcher de nous rejoindre au Ciel, mon Fils et Moi !
Le Paradis est uniquement dans la Lumière de la Très Sainte Trinité, avec mon Fils Jésus et avec Moi.
C’est de cette Lumière que sont éclairés les Anges et les Saints, c’est de cette Lumière qu’ils se réjouissent. C’est de cette lumière que resplendit tout le Paradis.
Alors, vivez en recherchant, en aimant, en regardant le Paradis qui vous attend, mes fils de prédilection.
Et, ici bas, vivez dans le Paradis de mon Cœur Immaculé. Alors, vous serez sereins et intimement heureux.
Vous serez de plus en plus petits et abandonnés, de plus en plus pauvres et purs.
Et plus vous vous ferez petits, pauvres et purs, plus vous pourrez pénétrer dans le Paradis de mon Cœur Immaculé, où le temps est désormais marqué par le battement d’un Cœur qui ne connaît jamais de repos.